Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Recherche appartement ou maison
M6

 

Les mardi à 21h

 

Redif.  le dimanche à 13h



Évaluation Recherche appartement ou maison

“ La cabane est tombée sur le chien ”

Des professionnels de l’immobilier qui aident les particuliers dans l’achat ou la location d’une maison ou d’un appartement, voilà un créneau sur lequel peu de chaînes françaises se sont risquées. M6 a donc tapé dans le mille en 2006, tant le logement reste une préoccupation de tous les instants, et de toutes les époques ; que l’ambiance économique soit au beau fixe ou en pleine crise.

Onze ans après sa première diffusion, Recherche appartement ou maison est ainsi confortablement installée en prime time le mardi soir, et garantie à M6 des audiences entre 3 et 4 millions de téléspectateurs.

L’engouement du public est pourtant loin d’être partagé par la profession qui, si elle reconnaît au programme la faculté de mieux présenter la relation entre un agent immobilier, un acheteur et un vendeur, et de promulguer de bons conseils en général, lui reproche une tendance à trop sombrer dans la caricature, le ridicule.

La question est posée : à trop jouer sur les codes de la télé-réalité, Recherche appartement ou maison se serait-elle éloignée de sa mission première? A l’inverse, M6 se serait-elle appuyée sur un thème sérieux pour concevoir un programme de divertissement?

Et forcément, la réponse appartient… à celui qui la pose.

2/5

Animation / Conduite

Orientation du programme l Qualité de la langue l Distribution de la parole l Neutralité l Tonalité et esprit véhiculé

Il est le gendre idéal, l’animateur avec qui on partirait bien en vacances (selon un sondage de Télé 2 semaines datant de 2014). Repéré lors d’un casting sauvage au Salon national de l’immobilier de Paris, Stéphane Plaza est tombé dans les filets de Réservoir Prod, en quête en 2005 d’un présentateur télé peu singulier: un agent immobilier, qui ne fasse pas agent immobilier.

Séduite par son look, sa gouaille, et sa présence télégénique, la société de production avait trouvé son homme. De son côté, l’intéressé, qui vivotait au sein de la bulle immobilière, a saisi l’occasion au vol.

L'animateur au style décontracté, entre comédien et vendeur immobilier

Son style décontracté et direct n’a pas tardé à voler la vedette au programme lui-même. Avec un langage simple, voire populaire, et des tenues vestimentaires dépouillées, aux antipodes des costumes cravates de ses confrères, Stéphane Plaza  a cassé les codes du genre. Volontiers maladroit, tête en l’air, et blagueur infatigable, il joue de sa fausse naïveté pour se rapprocher du public et des “clients” de son émission.

Tutoiement et bise de rigueur à l'appui, le gourou de l’immobilier d’M6 a fini par surjouer son rôle selon ses détracteurs. Mais de quel rôle parle-t-on au juste?

L’agent qui la jouait double

Au-delà de sa profession d’agent immobilier (bien réelle), Stéphane Plaza est en effet un comédien pure souche, formé aux Conservatoires d’art dramatique de Neuilly-sur-Seine et de Levallois-Perret. Un acteur donc, qui n’avait à son actif qu’une anonyme figuration au sein d’Hélène et les garçons dans les années 90 avant de faire ses premiers pas sur M6.

Recherche maison ou appartement est devenu son one man show, une sorte d’espace de création

On comprend mieux pourquoi Recherche maison ou appartement est devenu son one man show, une sorte d’espace de création, à l’image des deux autres programmes qu’il anime (Maison à vendre et Chasseurs d’appartement). Autant de vitrines médiatiques qui lui ont finalement permis de faire ses débuts sur les planches d’un grand théâtre parisien en 2014, et de jouer le premier rôle d’une fiction d’M6 (L’homme de la situation entre 2011 et 2015), stoppée nette faute d’audience…

Aujourd’hui, le présentateur agace, et le comédien patine. Son rire sonore étouffe les discussions, ses avis personnels polluent les échanges: la star c’est lui, pas le programme, ni ceux qui y participent. Sans vouloir se prononcer sur ses aptitudes à jouer la comédie, sur une scène de théâtre ou dans un téléfilm, on observe simplement que la performance de l’animateur, elle, est hors sujet. On comprend mieux dès lors les réticences du secteur de l’immobilier à son encontre: si le ridicule ne tue pas, il fait du tort.

3/7

Contenus / Apports

Descriptif et traitement des sujets l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Un casting sur mesure

Recherche maison ou appartement, c’est d’abord un casting, où le but est avant tout de trouver le bon client: celui qui n’a pas le budget adéquat, le râleur qui ne sera jamais satisfait, la célibataire exigeante, celui (ou celle!) qui présente le mieux à l’écran, le couple haut en couleur, ou celui qui veut étaler sa richesse, etc.

Tout est bon à prendre, à partir du moment ou le profil du candidat vous garantit des difficultés, et donc une histoire à raconter. La demande serait énorme selon la production, et largement relayée par les réseaux sociaux et le web. Si importante, qu’on est en droit de s’interroger sur les réelles motivations des uns et des autres.

La jolie Chloé montrée sous toutes ses coutures dans ses démarches

L’acquisition ou la location d’un bien peut paraître secondaire, face à la possibilité de passer à la télé… ou de rencontrer Stéphane Plaza.

Des clients exigeants

Passé le casting, on écoute religieusement le cahier des charges des candidats, avec des requêtes parfois extravagantes, ou simplement irréalisables, qui permettent d’alimenter le fil rouge de l’émission: on trouvera rarement la grande terrasse exposée plein sud au cœur de Paris, la piscine olympique dans une bâtisse rénovée d’un centre-ville de province, ou la ligne de bus au pas de sa porte dans un village reculé. Qu’importe, on essayera quand même.

Des visites au pas de charge

Arrive alors le temps de la visite. Ca coule de source, la première n’est jamais la bonne. Ni la seconde, ni la troisième d’ailleurs, car un acheteur qui trouverait chaussure à son pied trop rapidement plomberait le programme. Les agents immobiliers multiplient ainsi leurs propositions, histoire aussi de voir du pays, et jouent sur le coup de cœur.

Pour y parvenir, le fameux cahier des charges passent souvent à la trappe, avec des biens hors budget ou des prestations manquantes. Effectuées au pas de charge, les visites donnent le plus souvent l’occasion à Stéphane Plaza de s’illustrer, et de plonger dans l’intimité des futurs acquéreurs.

Stéphane Plaza accompagne et commente en toute décontraction

Le spectateur qui pensait entendre parler d’immobilier devient un voyeur involontaire; un sentiment renforcé par des enregistrements face caméra de l’animateur, dans lesquels il commente seul une séquence qui vient d’être diffusée. Une technique digne des pires programmes de télé-réalité.

A noter que Stéphane Plaza, qui prend en charge les secteurs de Paris, Saint-Tropez et leurs régions, et secondé par une dizaine d’agents immobiliers sur tout le territoire, notamment Thibault Chanel et Sandra Viricel pour les plus récurrents. En l’absence de l’animateur star, le ton se veut bien plus professionnel, on a même senti quelques signes d’agacements chez ces doublures lorsque le client force le trait et leur fait perdre leur temps.

Champagne pour tout le monde !

Avec Recherche maison et appartement, le taux d’échec est minime, en apparence. Dans la plupart des cas, les acheteurs ou loueurs finissent toujours par trouver leur bonheur. Après une courte parodie de négociation en direct au téléphone avec les vendeurs, le champagne coule à flots pour tout le monde. Une tradition dans la bonne humeur, d’autant que l’émission est bientôt terminée, il faut profiter de cette ultime minute de gloire au maximum.

Avec Recherche maison et appartement, le taux d’échec est minime, en apparence

Vous reprendrez bien un peu de Plaza?

Si vous pensiez toucher au but, c’était sans compter sur la capacité d’M6 à presser le citron jusqu’à la dernière goûte: en guise de générique de fin, on vous ressert du Plaza dans ses œuvres sous forme de bêtisier: langue qui fourche, chutes, clés récalcitrantes et autres événements inattendus en plein tournage… rien que du naturel, c’est juré.

2/3

Réalisation / Montage

Qualité de la réalisation, du montage l Rythme impulsé l Pertinence des reportages et extraits l Habillage visuel et sonore

Derrière une réalisation scénarisée à outrance, mais qui s’évertue à vous faire croire le contraire, Recherche maison et appartement fait tout de même preuve d’un certain dynamisme à plusieurs égards.

Passons sur les gesticulations de l’animateur, pour ne retenir que des plans soignés des biens visités, à l’intérieur comme à l’extérieur, avec des vues aériennes explicites effectuées par des drones.

Le programme est également riche en extraits musicaux qui viennent illustrer le propos ; balades romantiques pour les séquences d'émotions, rythmes pop pour les recherches et visites...

Notons enfin que la proportion de femmes physiquement avantageuses, sélectionnées par la production, dépasse assez largement les ratios observables dans la société française...
 

2/5

Impression générale

Atmosphère l Ambiance l Fluidité l Objectivité du programme l Eveil, élévation l Respect du téléspectateur

Partie d’un concept intéressant, sérieux, et ludique, Recherche maison ou appartement a glissé sur le terrain du mauvais divertissement, construit autour d’un animateur, et dont l’objectif aujourd’hui et plus d’offrir un spectacle qu’un service.

Au public après tout de choisir son programme comme il l’entend, et les taux d’audience de l’émission sont là pour rappeler qu’il reste le roi.

Stéphane Plaza pose devant la franchise qui porte son nom

L’affaire serait entendue, si la tromperie sur la marchandise n’était pas aussi flagrante, car le contenu du programme est de nature à induire en erreur le spectateur. Libre à vous en effet de vous esclaffer devant les pitreries de Stéphane Plaza ou les caprices des candidats.

En revanche, comme le soulignent les professionnels de l’immobilier, plus le temps passe et plus l’émission est en décalage avec la réalité selon eux. Certains épisodes, diffusés plusieurs mois (voire années) après leur tournage, offrent une fausse vision de l’état actuel du marché de l’immobilier, et de nombreux biens, censés avoir trouvé preneur pendant l’émission, sont toujours en vente ou en location une fois les caméras éteintes...

Par Bruno Scappaticci
Sport, divertissement et musique

Evaluation finale

Les Plus

Le concept

Les conseils

La réalisation

Les Moins

Le one man show de l'animateur

Les informations eronnées sur le marché de l’immobilier

La note finale
9/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
16/20
Moyenne des 2 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20