Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Premiere.fr
premiere.fr


Le people version cinéma

 

Site très grand public

 



Évaluation Premiere.fr

“ Plutôt ras les pâquerettes qu'en élévation ”

Première est un magazine culturel dédié à l’actualité cinématographique. Ce bi-mensuel revendique un positionnement « grand public » en privilégiant des films et informations populaires. Sa version numérique pousse le curseur un peu plus loin en insistant majoritairement sur les actualités people et sur des articles susceptibles de créer le buzz...

1/4

Design et esthétique

Qualité du graphisme l Charte graphique l Esthétique des pages l Typographies

Première.fr n’a pas d’identité visuelle marquée. Il semblerait que ce soit une tendance pour les versions numériques de titres de presse jouissant d’une certaine notoriété.

Seul le logo Première, qui surplombe la page d’accueil, nous permet de cibler en quelques secondes le contenu que nous allons trouver sur cette plateforme. Ce dernier est en effet identique à celui de la version papier.

Même les visuels sélectionnés ne parviennent pas à rendre le tout plus harmonieux

Les couleurs déclinées en page d’accueil sont plutôt fades. Du noir, du bleu clair, du blanc et quelques touches de jaune : une palette de tons ternes et froids.

Même les visuels sélectionnés ne parviennent pas à rendre le tout plus harmonieux. Ainsi, nous trouvons les sempiternelles affiches de films disposées les unes à la suite des autres sur le header. Cet agencement répond à une logique promotionnelle et non stylistique.

Le design est rudimentaire et semble ne pas avoir été d’une importance primordiale lors de la conception de cette plateforme.

2/4

Ergonomie

Fluidité de la navigation l Accès aux contenus l Intuitivité du site l Contenus connexes

Page d’accueil

Nous trouvons un bandeau qui présente les affiches des sorties cinéma juste en dessous du header. En cliquant sur ces images, nous avons accès aux horaires des séances par films. Le défilement nous fait parvenir à une section «  à la une » qui met en avant certaines informations, diaporamas et articles. Enfin, le site propose une sélection de news estampillée  «  Les plus consultés » en bas de page.

Pas facile de trouver les contenus dans cet amas de publicités

Les rubriques et sous rubriques

Pour accéder à des informations plus spécifiques, il faut se référer au header (haut du site) ; les différentes rubriques y sont exposées et il suffit de glisser la souris pour voir apparaître des sous-catégories.

De ce site se dégage une impression de confusion. La classification de la page d’accueil prouve que la stratégie de « pièges à clic » prévaut sur la rigueur éditoriale. La sensation de « fourre-tout » informationnel perturbe la lecture et la recherche d’information. 

En nous penchant sur l’étude de différents sites d’actualité, quelque soit leur spécialité, il semblerait que nombre d’entre eux subissent le même genre de pression. Pour gonfler la fréquentation de leurs plateformes, beaucoup tombent dans le  piège de l’information marquetée.

Privilégiant le sensationnalisme aux articles de fond, ces sites compromettent dangereusement leur vocation originelle : informer. Première.fr ne déroge pas à cette règle.

4/8

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Un titre grand public : une ligne éditoriale assumée

Première est un magazine culturel grand public. Le message est clair : nous sommes loin des cahiers du cinéma. Mais peu importe, le cinéma ne doit pas être un domaine réservé aux élites. Ce magazine ne s’adresse pas aux cinéphiles avertis avides d’analyses pointues mais plutôt à un public jeune.

La version numérique de Première souffre d’un manque cruel de cohérence et peine à proposer un regard neuf

Sur le marché papier et en dépit de nombreuses difficultés économiques, Première réussit à exister. Car, à part Studio Ciné Live qui est considéré comme son concurrent direct, il n’existe pas d’autres propositions. Mais sur le web, les sites d’informations spécialisées sont légion et, sans stratégie définie, il est difficile de perdurer.

Et force est de constater que la version numérique de Première souffre d’un manque cruel de cohérence et peine à proposer un regard neuf et original sur l’actualité cinématographique. Elle se contente de servir, à peu de choses près, le même contenu que n’importe quel site du genre

Les dossiers cinéma

Il faut aller chercher la sous-rubrique dossiers dans la catégorie cinéma pour trouver un contenu digne d’intérêt.  Les dossiers ont pour vocation de dérouler différentes pistes d’analyses autour d’un thème donné. Chaque article propose un angle de réflexion différent.

Par exemple, nous pouvons trouver un dossier sur le film « Midnight spécial » de Jeff Nichols. Autour du film sont proposés un portrait de l’acteur principal Michael Shannon, une rencontre avec le réalisateur, un aperçu de sa filmographie autour de quatre chansons et une liste de films de science fiction recommandée par la rédaction en attendant la sortie de Midnight spécial. Le résultat est intéressant et plutôt riche.

Le cahier critique

Comme son nom l’indique, nous trouvons dans cette section les critiques des dernières sorties cinéma. Dans leur ensemble, ces articles sont plutôt bien écrits. Les références citées sont accessibles au plus grand nombre, les pistes de réflexion et d’analyse sont elles aussi en cohérence avec le public cible.

Malgré quelques contenus intéressants, première.fr ne réussit pas à se démarquer de ses concurrents sur le web. Le cinéma est pourtant un secteur qui permet une grande liberté dans le traitement de son actualité. Sur ce site, l’information est totalement désincarnée.

D’ailleurs, aucun des articles n’est signé. Une politique plutôt étrange lorsque l’on sait que les auteurs, par leur style et leur vision de l’actualité, peuvent créer des rendez-vous avec les internautes et ainsi augmenter le trafic.

1/4

Contenus multimédias

Qualité des photos l Illustrations l Infographies l Animations l Vidéos

Les contenus multimédias ne viennent que confirmer notre précédent constat. Ici aucune volonté de créer de nouvelles formes d’expression, de proposer des angles originaux. Nous retrouvons donc les traditionnelles bandes annonces et des vidéos aux titres évocateurs : «  les scènes hot des sitcoms », « Chris Pratt nous présente son fils dans une vidéo trop mignonne ». Inutile de dire que nous sommes bien loin de ce que nous attendons lorsque l’on évoque l’actualité culturelle.

Ici aucune volonté de créer de nouvelles formes d’expression, de proposer des angles originaux

Bilan

Première.fr répond au même titre que de nombreux sites d’actualité à des exigences purement marketing. On regrette que les articles de fond et les dossiers ne soient pas mis en avant sur ce site. Relégués aux sous catégories ils en deviennent anecdotiques. La politique du clic est malheureusement de rigueur et prive l’internaute de contenus informatifs.

Par Chloé Pangrazzi
Culture, images et nouveaux médias

Evaluation finale

Les Plus

Les dossiers Cinéma

Le cahier critique

Les Moins

Des pièges à clic

Beaucoup de People

Beaucoup de publicité

La note finale
8/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
9/20
Moyenne des 1 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20

Autres évaluations sur ce média