Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Mediapart
Mediapart


Site d'information

Pure Player

Au coeur de l'investigation



Évaluation Mediapart

“ Déclaré d'utilité publique ”

Mediapart est un site web d'information, d'investigation et d'opinion créé en 2008 par  Edwy Plenel, François Bonnet, Gérard Desportes et Laurent Mauduit. Son modèle économique repose sur les abonnements payants et se refuse à toute forme de publicité. Le site connait un succès certain puisque son nombre d'abonnés a atteint 118.000 fin 2015 et que sa rentabilité croit d'une année sur l'autre...

2/4

Design et esthétique

Qualité du graphisme l Charte graphique l Esthétique des pages l Typographies

Le site de Mediapart propose une esthétique des plus simples, sans réelle charte graphique et avec une économie de couleur. Ce choix de sobriété reprend les codes d'un journal "papier" des années 80 qui serait transposé sur le web... 

Design minimaliste

Le logo de Mediapart reprend le concept du "crieur de journaux" qui, dès la moitié du 19ème siècle, vendait les numéros en criant les grands titres aux passants. De couleur noire avec une dominante de vert pastel, cette identité visuelle semble plutôt inspirée d'un dessin griffonné que d'une recherche graphique approfondie. 

La dominante de couleur, sur la page d'accueil, est le noir tandis que des touches de couleurs affleurent à quelques endroits. Du bleu pour la colonne de droite (dédiée à l'interactivité et aux abonnés) : bleu intense pour la barre de menu et bleu pâle sur le fond de page de cette colonne. De même, des pointes de rouge apparaissent à certains endroits clefs : un trait horizontal rouge , dans la barre de menu, qui indique la rubrique sur laquelle on se trouve ; des traits verticaux de la même couleur dans le fil d'actualité (au milieu de la home page).

Typos utilisées

2 polices de caractère (ou typos) sont utilisées sur le site Mediapart. La première est le PT Serif ou Times New Roman, qui connut ses heures de gloire dans les années 90/2000 (il s'agissait de la police par défaut sur Word) et qui n'est plus guère utilisée aujourd'hui dans les médias en ligne. Ce choix d'une police anachronique, à l'instar du logo du site, n'est pas anodin. Mediapart souhaite, au risque d'être taxée de conservatisme, conserver des codes de lecture traditionnels et n'introduire aucune fantaisie dans sa présentation. 

Seule petite entorse à cette orthodoxie visuelle, la présence d'une police plus arrondie (Arial) pour les titres de la partie "Abonnés". Cette nuance traduit probablement le souhait d'offrir une approche plus douce dans le lien aux abonnés et dans les espaces d'expression qui leur sont proposés.

Zéro publicité

Au delà du confort procuré par l'absence de publicité, il s'agit bien là d'une orientation stratégique définie par Médiapart. Aucun annonceur ni aucun lobbying ne doit pouvoir influencer le travail de la rédaction, l'indépendance des enquêtes, des dossiers et des investigations. Ce choix courageux traduit aussi l'exigence absolue, dictée par Edwy Plenel, pour assurer les abonnés du site d'une complète autonomie éditoriale. 

3/4

Ergonomie

Fluidité de la navigation l Accès aux contenus l Intuitivité du site l Contenus connexes

Menu simplifié

Le menu de Mediapart est des plus simples : une barre noire, des polices blanches. Par défaut, on se trouve sur la partie "Le journal" qui mêle les articles d'actualité, les dossiers, enquêtes et reportages. Le fil d'actualité d'actualité affiche, en parallèle, des brêves de tous domaines issues de l'agence Reuters. Les autres rubriques du menu sont "Monde ; France ; Economie ; Culture ; Dossiers".

Organisation des thématiques

Lorsqu'on clique sur l'un de ces rubriques, on se retrouve sur une page "sommaire" toujours construites sur le même modèle. Un article est mis en avant et proposé en "Une" ; viennent ensuite les fils d'actualités liés à la rubrique en question. Puis, une série d'articles, dossiers et reportages sont présentés de manière chronologique (les plus récents en haut de la liste). 
Sur la colonne de droite, on accède aux blogs des journalistes (de Médiapart), d'abonné(e)s ou de témoins de l'information. Pré-sélectionnés par Mediapart, ces contenus offrent des regards multiples sur des thèmes d'actualité : opinions, points de vue et analyses se cotoient et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans la diversité des thèmes abordés.

Recherche

L'absence de sous-rubriques, que ce soit dans le menu ou à l'intérieur des rubriques elles-mêmes, rend la recherche assez délicate. Il s'avère très difficile de trouver un thème ou des contenus précis par le biais de la navigation "naturelle". Du coup, l'internaute n'a d'autre choix que d'utiliser le moteur de recherche.
Celui-ci n'est pas très visible (tout en haut des pages à gauche) et présente un gros défaut dans l'affichage des requêtes. De fait, les résultats affichent les contenus les plus anciens en premiers (certains datent de 2010...) et il faut de nombreux clics pour atteindre les articles les plus récents. Espérons que ce problème d'ergonomie soit rapidement corrigé par l'équipe technique de Médiapart...

Contenus connexes

Pour chaque article, un système de suggestions connexes, assez astucieux, permet d'approfondir le sujet concerné. Il prend la forme d'un nuage de mots clefs (associés au titre de l'article), d'une liste des derniers articles sur le sujet, des articles du même auteur, des contenus multimédias...

7/8

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Médiapart est connu du grand public pour avoir mis au jour plusieurs grandes affaires. Il est indéniable que le travail minutieux de ses journalistes et la persévérance de leurs enquêtes permettent de révéler de nombreux scandales de la Vème république... En cela, Médiapart s'avère un outil démocratique précieux...

Les grandes affaires révélées par Mediapart

Parmi les principaux faits d'armes du site, en voici une petite sélection...
Dans l'affaire Kerviel :  Mediapart a publié le réquisitoire du Parquet 
L'affaire Bettancourt : Mediapart révèle (en juin 2010) l'existence et le contenu d'enregistrements effectués clandestinement par le majordome de Liliane Bettencourt
L'affaire Cahuzac : c'est Mediapart qui a porté les premières accusations de comptes cachés en Suisse. Après avoir dénié l'existence de ces comptes, Jerôme Cahuzac se voit dans l'obligation - face aux preuves accablantes de Mediapart - de reconnaitre leur existence.
L'affaire du financement des comptes de campagne de Sarkozy  : Mediapart publie, en mars et en avril 2012, deux notes qui proouvent que le régime libyen aurait financé la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007 à hauteur de 50 millions d'euros. 
Le New York Times, l'une des références mondiales en matière de journalisme d'investigation, souligne que Mediapart propose "un journalisme d'investigation que les médias dominants ne proposent plus guère en France".

Les dossiers thématiques

Des thèmes récurrents sont suivis et relatés par la rédaction de Mediapart ; on trouve ceux-ci dans la partie "Dossiers". Les sujets abordés peuvent se suivre tels des feuilletons d'information(s) : "Obama, dernière saison" propose 31 articles, "La guerre en Syrie" se compose de 107 articles tandis que "La police au quotidien" en contient 93. Au total, ce sont une vingtaine de dossiers thématiques qui sont proposés aux abonnés du site.
Chaque dossier dispose de contenus variés : des articles d'analyse, des entretiens, des témoignages... Tous sont présentés par ordre chronologique (les plus récents en premiers).

Les enquêtes

4 journalistes de Mediapart sont entièrement dédiés aux enquêtes. Il s'agit de Fabrice Arfi, Karl Laske, Mathilde Mathieu et Yann Philippin. Cette équipe utilise des moyens d'investigation poussés pour recueillir des informations, les approfondir puis les recouper avant leur mise en ligne. Ce service d'enquête journalistique est l'un des plus importants en France ; il est ponctuellement complété par plusieurs autres journalistes de la rédaction.

Le club Mediapart

Le club Mediapart, réservé aux abonné(e)s du site, offre un certain nombre de contenus liés aux internautes. Les éditions, tout d'abord, ressemblent à des forums participatifs dans lesquels les abonné(e)s peuvent poster leurs articles et s'abonner aux éditions qui les intéressent. De façon complémentaire, la section "Blogs" présentent des une sélection de blogs qui émanent des abonné(e)s eux-mêmes et ou de journalistes de Mediapart (voire de blogs tiers retenus par la rédaction du site).

4/4

Contenus multimédias

Qualité des photos l Illustrations l Infographies l Animations l Vidéos

Les podcats 

Excellente idée que ces podcasts. Ils retranscrivent, via des enregistrements audios de très bonne qualité, une partie des articles du site Mediapart. Lus par une voix professionnelle, les contenus écrits prennent la forme de récits tel que cela peut exister pour les "livres-CD" (romans enregistrés sur un CD audio). Cela s'avère non seulement essentiel pour les personnes qui ont des difficultés de lecture mais aussi pour tous lecteurs qui désire découvrir autrement un thème, un sujet.

Les portofolios

Réalisés par des photographes professionnels, les portofolios illustrent un sujet ou une thématique au travers d'un reportage photographique. Celui-ci s'accompagne généralement de textes, commentaires et explications écrits. Ces témoignages apportent un angle de lecture différent, décalé et parfois même accompagné de vidéos.

Par Denis Morineau
Médias et numérique

Evaluation finale

Les Plus

La qualité de l'information

L'investigation comme ADN

La persévérance des journalistes

L'absence de publicité

Les Moins

Un graphisme assez pauvre

Quelques soucis d'ergonomie
 

La note finale
16/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
17/20
Moyenne des 6 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20