Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Les Jours
Les Jours

Concept innovant

Focus thématiques

Payant & sans pub



Évaluation Les Jours

“ La jolie claque numérique ”

A l’origine du projet Les jours, une poignée de journalistes de Libération (8 au total) qui désirent proposer une information différente. Issus d'univers journalistiques variés (société, politique, économie, culture…), ils trouvent des financements (privés et crowdfunding), s’entourent de compétences complémentaires (photographes, graphistes, entrepreneurs…) puis s’attèlent à leur objectif : partager leurs obsessions avec le plus grand nombre…

4/4

Design et esthétique

Qualité du graphisme l Charte graphique l Esthétique des pages l Typographies

Le logo

Le logo du site comprend une typo douce et arrondie qui dessine Les jours en rouge basque sur fond blanc (décliné également en polices blanches sur fond rouge). Il n'y a quasiment aucune création ou ajout graphique si ce n'est une discrète jonction entre le "L" de "Les" et le "J" de "Jour". Soulignons la sobriété choisie, rare dans le cas de projets en création (qui tentent souvent de se démarquer par l'originalité de l'identité graphique).

Le graphisme

L'esthétique du site est réduite à sa plus simple expression : quelques touches de couleur sous la forme de rectangles partiels, dont on ne perçoit que les contours, pour accompagner les titres des articles, dossiers ou absessions. On notera également des séparations (entre rubriques) par l'utilisation de traits de points (un large trait, assez épais, constitué d'une nuée de petits points dans l'idée d'une focale d'appareil photo argentique). Mis à part cela, rien ou presque ne vient perturber le regard, inéxorablement attiré par la force des images...

Home page du site lesjours.fr

La photographie

Au coeur de la page d'accueil et du site, les photographies sont omniprésentes. Les formats proposés s'avèrent des plus variés : très grand bandeau pour la "Une" puis dimension "grand angle" juste en dessous ; tailles intermédiaires par la suite (une ligne composée de 3 photos de mêmes dimensions) ; enfin, des formes rectangulaires (verticaux) pour les obessions (dossiers thématiques). 
Ce foisonnement de formats pourrait rendre la lecture délicate mais ce n'est pas le cas ; on se sent happé sans être perdu (sans doute à la structure très géométrique du site). Un autre détail parle du soin apporté à la partie visuelle du site : le filtre de micro-points qui s'affiche par dessus les photos des obsessions. Là encore, à l'instar d'un viseur d'appareil photo (non numérique), les images affichées prennent une dimension plus intime, proche de l'investigation.

Ce foisonnement de formats pourrait rendre la lecture délicate mais ce n'est pas le cas

L'impression générale

En résumé, la charte graphique du site, minimale et orientée sur la photographie, réussit l'exploit d'une modernité indéniable doublée d'un effet visuel spectaculaire...

4/4

Ergonomie

Fluidité de la navigation l Accès aux contenus l Intuitivité du site l Contenus connexes

Fluidité de la navigation

Pour naviguer sur Les jours, pas besoin de notice d'explication. Les photos flanquées d'un titre suffisent, dans l'idée du photo-journalisme, pour guider l'internaute dans ses recherches. De fait, l'association d'une image (souvent claire et explicite) et du titre qui s'y associe permettent une navigation quasi-intuitive. On sait où l'on est, où l'on va et en gros ce que l'on va y trouver. 

Lors du survol des images des obsessions, une couleur vivre s'affiche, sous la forme d'un filtre (avec une opacité partielle) : du bleu, du orange, du rouge ou du vert selon la thématique. Lorsqu'on clique sur la photo, un large bandeau s'affiche ; il est composé de multiples petits points (ou picos), reprend la photo initiale et la couleur qui s'y associe. Efficace.

L'association d'une image et du titre qui s'y associe permettent une navigation quasi-intuitive

Les feuilletons de l'actualité

Sur la page "sommaire" des thèmes (des obsessions), la dernière épisode s'affiche à l'instar d'une série ou d'un feuilleton que l'on peut regarder en VOD? Les "précédents épidodes" sont proposés juste en dessous avec leur numéro respectif et la date à laquelle ils ont été mis en ligne.

Le système des couleurs thématiques (via les rectangles partiel) ainsi que l'utilisation parcimonique des surlignements / soulignements offre un rendu des plus convaicants.

Les pages d'articles

Une image immense en guise d'introduction, un large rectangle de couleur (perpendiculaire à la photo) qui vient entouré le titre de l'article (en très grande police). Là encore, le design est travaillé et le travail d'infographie de très belle qualité. Les sous titres prennent la couleur de la thématique (en rappel).

Enfin, des liens soulignés s'allument lors du survol pour mettre en avant (sur la droite de l'écran) un texte de précision ou d'explication (dans l'idée des notes de bas de page) ou renvoyer vers un autre contenu du site.

Accès et contenu du menu

Pour accéder au menu, il convient de cliquer sur une icône composée de 3 traits horizontaux. Ce code visuel, de plus en plus utilisé sur Internet, a pour avantage de ne pas exposer le regard à une série de textes susceptibles de perturber la lisibilité générale du site.

En cliquant, l'internaute voit s'afficher les principales obsessions tandis qu'il peut également accéder à des informations générales (qui sommes-nous? ; abonnements ; mentions légales...).

6/8

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

A la manière d'une série télévisée découpée en différents épisodes, les obessions des Jours sont proposées, au fil de leur écriture, et viennent compléter les épidodes précédents. Cette manière de présenter l'info, avec le risque d'une confusion entre le réel et la fiction, n'en demeure par moins intelligente et addictive...

A la manière d'une série télévisée découpée en différents épisodes

Les obessions sociales 

Ex-journalistes de Libération, on peut imaginer la fibre sociale et sociétale qui anime cette nouvelle équipe. De fait, les obessions font la part belle aux grandes thématiques que l'on peut lire dans Libé... "Sous la chemise" propose une quinzaine d'articles dédiés au climat social chez Air France ; "L'étincelle" relate les conflits sociaux majeurs qui traversent le pays (luttes contre lde droit du travail, malaise chez les policiers...).

Les obsessions économiques et politiques

Pour les thèmes économiques et politiques, certains partis-pris sont bien visibles et tournent parfois au réquisitoire. Quitte à perdre un peu de lucidité dans la retranscription du réel et à proposer une vision unilatérale (et souvent glaçante) de problématiques qui mériteraient plus de discernement...

"La grande évasion" décrit les nouvelles formes d'évasions fiscales en s'en prenant aux méthodes d'optimisation des grands groupes, aux connivences entre les politiques et les lobbies de la finance... On regrettera que la lutte contre les paradis fiscaux soit très peu abrodée et que les politiques y soient quasi-caricaturés en complices des pires exactions ; la réalité s'avère nettement plus contrastée.

"Steak assez" propose un panorama de l'économie de la viande en France (les abattoirs, la souffrance animale...) en ne prenant que le parti des "anti-viande". Là encore, on apprécierait un petit peu plus de nuances et un angle éditorial moins partial qui respecte, entre autre, celles et ceux qui daignent manger de la viande (sans se sentir culpabilisés et stigmatisés).

"L'empire Bolloré" retrace, au travers 35 épisodes, le rachat par le groupe Bolloré de Vivendi et ses multiples conséquences dans l'univers des médias et de la culture. Les reportages sont fouillés, précis et étayés. Les titres de certains articles ne font pas toujours dans la dentelle ("Le plug canal" pour un sujet sur la façon dont Bolloré a "entubé" l'esprit Canal). Néanmoins, le combat contre l'obscurantisme de Vincent Bolloré - à l'instar de celui mené contre un dictateur - ne peut-être que salué.

Les obessions sociologiques

En parallèle d'une dizaine d'obessions orientées autour des questions politiques et financières, Les Jours proposent des sujets qui confèrent au reportage sociologique...

"Les années collège" a suivi durant un an les aventures d'une classe de 3ème au collège Aimé Césaire de Paris. Du suivi des cours aux discussions avec les profs en passant par l'orientation, les goûts musicaux et les influences de cette génération... On y découvre ces vies d'ados de l'intérieur, loin des clichés et stéréotypes médiatiques.

"Chant / contrechamp" nous fait découvrir la vie de musiciens sur et en dehors de la scène. Des lancements de disque aux campagnes de promotion, des stratégies des maisons de disque jusqu'aux interrogations des artistes. C'est tout l'univers musical qui se trouve dévoilé, esquissé avec, en ligne de mire, une façon de mieux comprendre les enjeux et difficultés que e doivent affronter de nombreux musiciens.

3/4

Contenus multimédias

Qualité des photos l Illustrations l Infographies l Animations l Vidéos

Des Photos d'excellente qualité

Les photos qui composent Les jours sont d'origines diverses : prises de vue du journaliste qui réalise l'article, sélection de photos émanant de médias étrangers voire créations d'images retouchées (c.f. exemple ci-dessous autour du débat de la premiaire de l'UMP).
D'une façon générale, les photographies proposent des angles de vus différents, inattendus. La recherche créative est indéniable et le résultat souvent convaincant. Là encore, Les Jours soigne la forme et nous offre une expérience visuelle de grande qualité.

Diaporamas d'illustrations

Certains articles sont agrémentées de dessins. Réalisées spécialement par un(e) illustratreur, ces infographies (cf. exemple ci-dessous) apportent une dimension subjective à l'article, une manière de le dépeindre et de mettre en forme son propos. Le plus souvent, le rendu visuel est convaincant et apporte une valeur ajoutée à l'article. 

Peu de contenus multimédias 

Seul bémol à ce tableau quasi-idylique, l'absence de médias sonores et vidéos sur le site. On apprécierait la présence d'extraits sonores, de voix, d'interviews pour rendre l'immersion (dans les sujets abordés) encore plus satisfaisante. De la même manière, quelques reportages vidéos pourraient permettre de varier les plaisirs de la découverte et offrir un angle éditorial complémentaire...

Par Denis Morineau
Médias et numérique

Evaluation finale

Les Plus

Concept intelligent

Design très réussi

Navigation intuitive

Les titres - jeux de mots 

Les Moins

Peu de contenus audios / vidéos

Certains parti-pris sans nuance

La note finale
17/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
12/20
Moyenne des 1 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20