Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Le courrier international
Courrier international

Hebdomadaire d'actualité

100% international

Parution : le jeudi

Tirage : 170 000 ex.



Évaluation Le courrier international

“ Antidote au nombrilisme contemporain ”

Courrier International (C.I.) est né en 1990 grâce à 2 grands investisseurs dont Pierre Bergé (co-actionnaire du groupe Le Monde).

Depuis plus de 25 ans, cet hebdomadaire traduit les meilleurs articles sélectionnés dans la presse écrite et numérique étrangères.Cette spécificité fait de lui l'unique journal français à proposer «un autre regard sur l'actualité», porté par autant de médias étrangers. Dans les années 90, il s'est imposé comme journal favorisant l'anticipation de ses lecteurs sur des moments clés de notre histoire contemporaine.(cf. la ligne éditoriale).

Notons qu'avec 2,7 % de hausse annuelle, CI est l'un des journaux nationaux qui supporte le mieux la crise de la presse papier.

Racheté par le groupe Le Monde en 2001, avec Arnaud Aubron comme président, il obtient, entre autres, le prix du meilleur magazine en 2003 (au grand prix des médias CB News) et celui de la presse internationale en 2014.

«La plus grande équipe rédactionnelle du monde» compte des salariés présents depuis ses origines. Elle est dirigée par Eric Chol (ancien rédacteur en chef de la Tribune et enseignant à l'école de Journalisme de Science Po).

Grand spécialiste de la mondialisation et de la montée en puissance des pays émergents, celui-ci se montre très présent sur les programmes de Radio France en lien avec l'actualité internationale.

3/5

Construction et esthétique

Format l Qualité de la maquette l Structuration l Typographies

Format

A mi-chemin entre le journal et le magazine, C.I. adopte depuis longtemps le format grand cahier (26x35cm) et présente ses contenus sur une soixantaine de pages.

Le papier, recyclé, est d'un grammage de 49g/m2 ce qui le rend un peu plus résistant que celui d'un quotidien. Le papier utilisé permet un bon rendu des photographies mais n'opacifie pas complètement les imprimés du verso.

Du point de vue ergonomique, le large format s'avère légèrement encombrant en mains et son rendu tactile peut sembler un peu rêche.

Nouvelle manchette : le choix du rétro

Renouvelée en 2012, la manchette de CI, que l'on a connue plus claire et colorée (version 2000), se réduit à une bichromie noire et jaune sur fond blanc. Le nom du journal, étendu sur 2 lignes, est inscrit dans une police d'écriture égyptienne de type Courier (style dactylographié d'aspect vintage).

Le choix d'une typographie rétro ainsi que la présence de picots rappellent la grande époque du photo-journalisme

Le nom est ponctué à sa gauche par une mappemonde noire éclairée de continents jaunes. 2 épaisses barres noires encadrent le logo, bordé à gauche par une colonne striée noire et blanc, façon colonnes de Buren (motif repris en bordure de chaque rubrique principale).

Le choix d'une typographie rétro (à l'heure du design graphique moderne), ainsi que la présence de picots ornant certaines pages, rappellent la grande époque du photo-journalisme. 

En résumé, cette identité visuelle donne l'impression d'une actualité plus grave et inquiétante (que la précédente). 

La Maquette

Une Une plutôt libre

La page de couverture ne semble être liée à aucune charte graphique. En effet, les Unes alternent différentes compositions où apparaissent parfois des (sous-)tribunes, parfois des bandeaux présentant quelques détails du sommaire.

2 exemples de Unes qui traduisent la liberté de ton du journal

Seule constante: le ventre de la couverture (espace central), dédié à une illustration de l'actualité à la Une. Sur un fond uni, de couleur souvent vive, un dessin (une caricature) ou une photo s'étend sur toute la page de couverture. Le gros-titre, quant à lui, ne dispose pas d'emplacement fixe.

Une composition (trop?) dense

La densité de l'actualité (volonté de la ligne éditoriale) se traduit bien dans celle de la structuration de la maquette. De fait, dès l'ouverture du journal, on remarque une concentration d'écrits peu aérés.

A commencer par le sommaire ; celui-ci, réparti sur 2 pages (l'un, générique, l'autre, détaillé), est enserré par nombres d'encadrés écrits en petits caractères. Les pages consacrées aux articles ne laissent apparaître que de minces marges.

La densité de l'actualité - volonté de la ligne éditoriale - se traduit bien dans celle de la structuration de la maquette

Les articles ou les brèves remplissent souvent 4 à 5 colonnes, dans une typo classique du type Times New Roman, elle aussi de de petite taille. S'y encastrent des illustrations (photos artistiques ou dessins humoristiques), voire des encadrés publicitaires. Coincé en début d'article ou en milieu de tribune, un petit logo nous indique la nature de l'écrit (interview, reportage...).

P(l)ages publicitaires

Les seuls espaces de respiration visuelle sont dédiés à la publicité (grand format) souvent liée à la consommation de luxe (automobile, montres...). En alternance, ces pages diffusent également des campagnes humanitaires ou des annonces d'événements culturels. Elles représentent environ 1 cinquième du contenu.

Sentiment d'oppression?

Par la concomitance d'articles divers sur une même page, le manque d'espacement entre les articles et la multiplicité (inévitable) des chapeaux (titres des articles), le lecteur se sentira facilement oppressé et possiblement désorienté. Le C.I. indique vouloir retranscrire la densité de l'information mondiale de cette manière ; on est tout de même en droit de s'interroger sur la pertinence de cette mise en page (confusante voire punitive pour le lecteur).

Qualité d'image

Soulignons cependant que le journal fait la part belle à la photographie artistique de qualité, et que ces insertions agrémentent malgré tout la lecture de belles pauses visuelles. Elles introduisent systématiquement les dossiers présentés.

9/10

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Revue de presse internationale

L'activité principale des journalistes consiste à effectuer une revue de presse internationale en sélectionnant les sujets et des articles en provenance de centaines de sources plurimédiales dans le monde. Ces articles sont ensuite traduits puis assemblés dans des dossiers plus ou moins thématiques.

Les questions géo-politiques sont très présentes dans les choix éditoriaux

On y traite exclusivement l'actualité internationale sur des sujets politiques, économiques, sociétaux ou culturels. L'actualité française y a aussi sa place, mais vue et analysée d'ailleurs ; un regard exocentrique bienvenu !

Des traductions haute définition :

Ce qui fait la spécificité de ce journal, c'est bien le travail de traduction. L'équipe rédactionnelle ne rédige en effet que peu de contenu, si ce n'est les accroches et chapeaux en tête de dossier et les quelques interviews de correspondants de la presse étrangère.

A cet endroit, on doit noter l'excellence des traductions réalisées en un français de très bonne facture.

Les rubriques

Les 5 rubriques principales constituent autant de dossiers qui balaient des faits d'actualité importants sur chacun des continents. Chacune de ces rubriques est introduite par un petit sommaire.

7 jours dans le monde

Ce dossier de 2 à 4 pages relève l'actualité marquante dans divers pays du monde, peu ou pas relayées par les médias français. Brèves et articles y sont rassemblés sur des thématiques politiques et sociétales sans lien entre elles. On trouve dans chaque numéros une sous-rubrique dédiée à la France observée d'ailleurs.(«7 jours en France » ou «La France vue d'ailleurs »)

D'un continent à l'autre

Un dossier d'une dizaine de pages traite un point essentiel de l'actualité d'un pays par continent. Les thèmes choisis vont de la politique à la culture en passant par l'économie ou la technologie. On y trouve des articles de fonds complétés par des portraits et de mini-revues de presse du pays concerné. Dans ce dossier, le dessin de presse a largement voix au chapitre.

A la Une

Présenté dès la page de couverture, le thème consacré à la Une s'étend sur 6 à 7 pages. Là, le journal se focalise sur une problématique internationale (comme le TTIP) ou sur une problématique liée à un seul pays (L'Euro 2016 en France). Outre des articles de fond, où les opinions de journaux d'un même pays se confrontent, on y trouve des chiffres clés, quelques infographies et des interviews.

Transversales

Cette rubrique traite en 3 ou 4 pages d'économie, de science et de culture. Sa caractéristique est de présenter «une information autrement», par le biais d'une infographie originale.

360°

Sur une dizaine de pages, des reportages-photos accompagnés d'articles présentent une actualité artistique, culturelle et scientifique internationale, peu diffusée par les médias français. Les dernières tendances de la mode y ont aussi leur place.

Des sources précises

Il faut souligner l'extrême soin porté par le journal quant à l'exhaustivité et à la précision des sources citées. Très souvent, les moins connues sont accompagnées d'un éclairage concernant leur tirage, leur importance médiatique au niveau national et leur tendance politique.

En conclusion

Nous ne pouvons que saluer la diversité des thèmes abordés, l'approfondissement des points importants de l'information internationale ainsi que le croisement de points de vue divergents. Un assemblage aussi complet est unique dans la presse papier française. Son succès auprès des lecteurs francophones s'en trouve justifié et mérité....

4/5

Ligne éditoriale

Neutralité l Positionnement politique l Valeurs véhiculées l Engagements

« Learn to anticipate » (apprenez à anticiper)

La première ambition de C.I. est de proposer une lecture globale des problématiques contemporaines. Une partie des thématiques se trouvent être peu ou pas traités par les médias français ; ce qui fait du Courrier International un journal précieux et d'une grande utilité.

Une partie des sujets sont peu ou pas traités par les médias français ; ce qui fait du C.I. un journal précieux et d'une grande utilité

Le journal peut se targuer d'une certaine capacité d'anticipation. Que ce soit au moment de la guerre du Golfe (où des journaux arabes interdits en France étaient traduits dans ses colonnes) ou en 1991, quand le journal fit sa Une sur un certain Bill Clinton (encore inconnu à cette époque), le C.I. permet de capter le monde est ses évolutions majeures.

Positionnement : centre gauche...

Sur l'axe politique, On peut positionner le C.I. au centre gauche, avec une vision pro-européene et progressiste.

Des thématiques de gauche
L'accent mis sur les thèmes de société, sur les questions des droits de l'homme mais aussi la cause des peuples qui est souvent mise en avant tout comme l'éducation et la Culture... Autant de thèmes que l'on peut apparenter aux valeurs de la gauche réformiste (en opposition avec la gauche de contestation).
Liberté de ton et humanisme du sud
Notons que les Unes, par les dessins colorés et parfois subversifs qu'elles présentent, poussent à la réflexion et au questionnement avec une liberté certaine.

Parmi les nombreux pays sur lesquels le journal se concentre, on peut souligner la récurrence des focus sur les «pays du sud», ou pays émergents. De ce choix éditorial transparaît la fibre humaniste du journal.

...Et progressisme

Les éditos se prononcent en faveur d'une mondialisation modérée et dénoncent les dérives ultra-libérales. Le journal, à l'inverse d'une bonne partie des titres de la presse française, n'abonde pas dans une démagogie contestataire au nom des valeurs de la gauche. Le pragmatisme et la lucidité prédominent, pour l'intérêt du lecteur mais aussi du jeu démocratique.

Les éditos se prononcent en faveur d'une mondialisation modérée et dénoncent les dérives ultra-libérales

De la même manière, les médias de tous bords sont convoqués au sein du courrier International. Les points de vue divergents s'y côtoient et se confrontent, notamment dans la rubrique controverse. Un œcuménisme rare dans le panel médiatique actuel !

Une maquette d'un autre temps

L'intention progressiste du C.I. transparaît donc dans les idées relayées, dans le choix des thèmes et dans la manière de les traiter.

Paradoxalement, l'aspect rétro du graphisme, le maquettage très dense (qui tend à une forme d'oppression du lecteur) ainsi que la présence récurrente de motifs et de couleurs criards paraissent comme autant de codes éloignés de la modernité. On ne peut que regretter ce décalage entre un fond soigné et une forme aussi peu satisfaisante...

Par Aude Tessier
Sémantique, culture et médias

Evaluation finale

Les Plus

100% Actualité internationale

Le regard du monde

Confrontation des points de vue

Excellence des traductions

Diversité des sources

Les Moins

Actualité très dense

Sentiment d'oppression

Manque de modernité

La note finale
16/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
18/20
Moyenne des 4 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20

Autres évaluations sur ce média