Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Le 7-9 d'Inter
France Inter


Du lundi au vendredi

De 7h00 à 9h00

France médias vous offre la lecture de ce contenu.
Il vous reste 4 contenus gratuits sur les 7 prochains jours
S'abonner


Évaluation Le 7-9 d'Inter

“ Le vaisseau amiral d'Inter ”

Patrick Cohen anime la tranche du 7-9 depuis 2010. Avant lui, Stéphane Paoli (1999-2006) puis Nicolas Demorand (2006 – 2010) endossèrent cette fonction, hautement stratégique pour France Inter.

Considéré comme l’un des tous meilleurs journalistes de sa génération, Patrick Cohen impulse une énergie sereine à cette tranche d’information. Elle est d’ailleurs devenue, entre autre grâce à lui, la première matinale de France (selon les statistiques Médiamétrie).

Lever à 2h40 pour préparer la matinale d’Inter, il épluche les quotidiens français et internationaux pour s’imprégner des tendances fortes de l’actualité...

5/6

Animation / Conduite

Orientation du programme l Qualité de la langue l Distribution de la parole l Neutralité l Tonalité et esprit véhiculé

Un niveau de connaissance(s) exceptionnel

Rares sont les journalistes à disposer d’une Culture générale aussi dense. Féru de politique et d’Histoire, bon connaisseur de l’économie mais aussi des champs sociaux et sociétaux, Patrick Cohen dispose d’une base de connaissances significative.

Ce sont ces savoirs, variés et approfondis, qui lui permettent d’échanger et d’interviewer des personnalités d’horizons multiples (politiques, économiques, culturels…).

Il n'est pas rare de l’entendre convoquer, alors qu’il est à l’antenne, cette vaste mémoire tandis que son interlocuteur a oublié un élément ou un fait historique… Fascinant !

Le plateau du 7-9 lors du 40ème livre Inter

Qualités indéniables d’écriture

Patrick Cohen rédige lui-même ses textes ; dans un français le plus souvent impeccable. Présentation de l’actualité, des invités ; préparation des transitions, des relances au sein des rubriques « chroniquées », tout est mis en mot dans une langue soignée mais accessible.

Patrick Cohen rédige lui-même ses textes ; dans un français le plus souvent impeccable

Vulgariser des sujets complexes, faciliter la compréhension de thèmes (parfois) difficiles… La tâche est délicate. Il est rare, néanmoins, que le journaliste fasse le choix de la facilité, du raccourcis ou de la caricature.

Le professionnel de la voix, la voix du professionnel

La voix est très maitrisée, basse et rassurante. Les intonations et inflexions facilitent la compréhension de l’exposé. Le rythme de parole et le débit, quoique rapides, n’entravent pas la clarté du discours.

L'animateur du 7-9 distribue la parole de façon millimétrée

Patrick Cohen offre un récital matinal de tout premier plan. Ses cordes vocales tiennent 2 heures d’un direct exigeant où sa présence est continue. La tonalité qu’il imprime, au fil des émissions, transcende la fièvre médiatique et les humeurs fluctuantes de certains chroniqueurs (ou invités).

Interviews bien renseignées et sans détour

Le journaliste réalise ses interviews de façon méthodique et structurée. Les questions clefs sont soulevées, le plus souvent avec diplomatie tandis que le journaliste ne s'interdit pas de rebondir, d'approfondir en fonction des réponses de son invité.

On apprécie la capacité du journaliste, de temps à autre, à sortir des questions balisées et standardisées de l'actu pour privilégier une réflexion de fond avec l'invité.

6/7

Contenus / Apports

Descriptif et traitement des sujets l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Le journal de 7h00

Hélène Fily, journaliste sur France Inter, propose un journal de qualité satisfaisante. Durant 14 minutes, les grands thèmes de l’actualité sont abordés et agrémentés de reportages de la rédaction (le plus souvent de bonne facture).

La journaliste propose une assez bonne diction et fait preuve d’une relative neutralité dans la présentation des sujets. On notera néanmoins des sources personnelles très marquées à gauche et un goût prononcé pour les thèmes anti-sarkozystes / anti droite libérale (en témoigne ses fils twitter).

La mécanique médiatique : Jean Marc Four nous éclaire (chaque vendredi)

Dans l’esprit d’arrêt sur images (ex-émission animée par Daniel Schneidermann sur France 5), cette courte séquence propose de décoder un fait médiatique.

L’écriture concise et la diction impeccable, Jean Marc Four décortique, analyse et explique

L’écriture concise et la diction impeccable, Jean Marc Four (directeur de la rédaction de France Inter) décortique, analyse et explique. De la relation complexe de Nicolas Sarkozy avec les médias jusqu’à l’exploitation médiatique des faits divers, le journaliste nous éclaire sur les enjeux visibles et ceux qui le sont moins.

Le zoom de la rédaction : interviews sur le terrain

La rédaction de France Inter propose une séquence de 4 minutes dont le but est de découvrir et ou approfondir un sujet spécifique (lié à l’actualité). S’appuyant sur un reportage réalisé sur le terrain, le (ou la) journaliste alterne les explications à l’antenne et la diffusion d’extraits sonores.

Il s’agit le plus souvent d’interviews de personnes non connues du public et en lien avec le thème abordé. On y entend les ressentis, points de vues et jugements telle une vérité qui émane de la base, du terrain. On y retrouve la qualité du traitement journalistique de France Inter basé sur la rigueur et la pédagogie à destination des auditeurs.

Le rythme est enlevé, parfois un peu trop ; la vitesse des extraits, le débit de parole (rapide) du journaliste et les relances/questions de Patrick Cohen peuvent rendre la compréhension délicate.

La revue de presse : le travail sérieux d’Hélène Jouan

Longtemps présentée par Bruno Duvic (dont le parti-pris anxiogène était souvent questionné), la revue de presse du 7-9 est désormais animée par Hélène Jouan.

Figure emblématique de France Inter (au service politique depuis 1999), la journaliste propose une synthèse assez raisonnable et équilibrée des principaux titres de presse français.

Cet exercice singulier nécessite rigueur et (suffisante) neutralité, qualités dont sait faire preuve la journaliste.  

L’édito politique : de la belle ouvrage

Journaliste et écrivain politique, Thomas Legrand nous gratifie, chaque jour, d’un édito de quelques minutes. La plume alerte et la voix stable, le journaliste nous offre des analyses politiques de premier plan.

Stratégies, alliances, sociologie française… Ses lectures du pays résonnent souvent justes et moins dociles (ou moutonnières) qu’une partie de ses confrères (analystes politiques). Il y a une liberté de ton, dans ses réflexions, qui transcende les visions partisanes et les stéréotypes éculés.

La plume alerte et la voix stable, le journaliste nous offre des analyses politiques de premier plan

L’édito éco par Dominique Seux

Du lundi au vendredi, le journaliste économique Dominique Seux présente une rubrique autour de l’actualité « éco ». A l’image du journal Les Échos (dont il est le directeur délégué de la rédaction), ses interventions sont claires, précises et pédagogiques.

Dominique Seux lors de sa chronique quotidienne dédiée à l'économie

Sans concession dans les constats, animé par la force du réel et des réalités chiffrées, Dominique Seux semble prône une vision libérale (moins d’interventionnisme de l’Etat, plus grande liberté des entreprises…) adaptée au modèle français.

L’invité d’Ali Badou

L’excellent Ali Badou anime, chaque semaine, une interview autour d’un invité du champ des sciences humaines. Penseur, humaniste, philosophe ou sociologue, Ali Badou mène  la discussion avec verve et profondeur.

ll laisse le temps de la réponse, rebondit avec justesse et nous offre un moment réflexif de qualité. Dommage qu’il n’intervienne que si peu à l’antenne…

Géopolitique : prise de hauteur assurée

Bernard Guetta, fidèle au poste depuis de nombreuses années, propose une rubrique géopolitique de très bonne tenue. Aussi pédagogue que progressiste, il apporte des éclairages précieux autour des questions majeures de notre époque.

Proche-orient et Moyen-orient, Union européenne, OTAN… sont décrits et expliqués avec enthousiasme et pondération. Ce journaliste et démocrate convaincu ouvre des champs de réflexion qui démarquent de l’approche, parfois étroite, d’une partie (majoritaire) des journalistes français.

L’invité de 8h20 : l’interview sans concession

Patrick Cohen interroge, durant 7 minutes, l’invité du jour ; généralement une personnalité politique de premier plan. Les questions sont presque toujours pertinentes, précises et clairement formulées.

Le plus souvent, la parole des invités est respectée, le journaliste ne les coupe pas systématiquement et ceux-ci peuvent déployer leur pensée librement. Il en ressort un échange courtois, fréquemment approfondis et dans un contexte apaisé.

Interactiv’

Les auditeurs de France Inter interrogent l’invité du jour. Cette séquence distille une gamme de questions / réflexions souvent différente de celle des journalistes de la rédaction.

L’exercice démocratique est accompagné par Patrick Cohen, toujours bienveillant à l’endroit des auditeurs et ponctuel interprète (lorsqu’une question est complexe ou spécifique).

Les auditeurs de France Inter, reconnus pour leur curiosité et leur implication, posent des questions souvent pointues et pertinentes.

Le billet d’humour

De Sophia Aram à François Morel en passant par Alex Wizorek ou encore Frédéric Beigbeder, la pastille humoristique du matin (qui vient clore le 7-9), ne propose pas que de la dérision.

Sophia Aram en pleine chronique de 8h55

Les textes proposés ont régulièrement une portée politique et militent pour des causes parfois profondes. De belles plumes, alertes et vives, pour terminer sur une touche surprenante ; cela s’avère une respiration indispensable après 2 heures d’actualités intenses....

3/3

Réalisation / Montage

Qualité de la réalisation, du montage l Rythme impulsé l Pertinence des extraits sonores, des transitions l Habillage sonore

La réalisation du 7-9 est de bonne qualité. Le rythme intense de l'émission est bien suivi et accompagné par la régie. Les lancements, transitions et jingles sont globalement lancés dans le bon timing. La qualité des prises de son est très satisfaisante.

3/4

Impression générale

Atmosphère l Ambiance l Fluidité l Objectivité du programme l Eveil, élévation l Respect de l'auditeur

Le 7-9 d'Inter mérite sa place de "première matinale de France". Son animateur propose une prestation de haute volée et la plupart des chroniqueurs offrent également des regards croisés satisfaisants.

On soulignera aussi l'agrément et le luxe de ne pas subir de longs tunnels publicitaires (merci au service public et à la redevance)...

Par Denis Morineau
Médias et numérique

Evaluation finale

Les Plus

L'animation de Patrick Cohen
La qualité d'écriture
Les chroniques de T. Legrand
Géopolitique de B. Guetta
La bonne humeur
Les billets d'humour

Les Moins

L'effet de cours autour de P. Cohen
 

La note finale
17/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
14/20
Moyenne des 13 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20