Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

L'instant M
France Inter


Tous les jours à 10h40

Du lundi au vendredi 

L'émission des médias



Évaluation L'instant M

“ Impertinence(s) médiatique(s) ”

Après des études de philosophie et d’esthétique, Sonia Devillers travaille longuement à la rubrique « Médias et Communication » du Figaro économie. Elle est également présente, dans la grille de France Inter, depuis 11 ans où elle a entre autre animé l’émission « Le grand bain » (hebdomadaire consacrée à la Culture et aux médias).

Pour la seconde année consécutive, elle propose une émission d’actualité et de décryptage des médias. Son format court, dans la foulée de l’excellent Boomerang  (Augustin Trappenard), apporte une dynamique intéressante à ce programme singulier…

5/6

Animation / Conduite

Orientation du programme l Qualité de la langue l Distribution de la parole l Neutralité l Tonalité et esprit véhiculé

Une voix déterminée

La voix de Sonia Devillers est claire et assurée. Son expression s’avère, le plus souvent, fluide et incarnée. Assez haut perché, son timbre de voix parait porté par un élan d’enthousiasme continu. L’animatrice donne l’impression d’une réjouissance, d’un contentement à pouvoir vivre et partager son goût pour les médias. On ne peut dénier une certaine modernité dans sa façon de s’exprimer, débarrassée de complexe(s) ou d’inhibition(s).

L’animatrice donne l’impression d’une réjouissance, d’un contentement à pouvoir vivre et partager son goût pour les médias

Une animatrice engagée

Défenseur de médias de qualité, Sonia Devillers fait le choix de programmes qui élèvent. Plutôt Arte ou France 5 que NT1 ; plutôt France Culture et Inter que RMC Infos, l’animatrice met en avant la création originale, les formats innovants ou encore la Culture intelligente accessible à tous.

N’hésitant pas à faire la leçon à des invités moins initiés qu’elle (Michel Onfray par exemple), Sonia Devillers fait vivre ses convictions avec une force indéniable. Volontiers citoyenne et laïque, ses interventions valorisent la qualité de l’éducation, de la pédagogie et l’ouverture au savoir, à la connaissance.

Curiosité d’esprit et liberté de ton

Il y a quelque chose de la réjouissance et de la curiosité dans la tonalité de l’émission et son animatrice. Cette dernière cultive le goût de la découverte, de la curiosité.

A l’instar d’une jeune fille qui pourrait se permettre tous les questionnements, elle interroge, scrute et approfondie, avec délectation, les réponses de ses interlocuteurs. Son aisance d’élocution et de diction, associée à des questions sans détour, en font une redoutable intervieweuse…

6/7

Contenus / Apports

Descriptif et traitement des sujets l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

L’actualité des médias

L’émission débute par un tour d’horizon de l’actualité médiatique. Faits majeurs, annonces marquantes ou scores d’audiences, l’animatrice décrit et commente les tendances tout en n’omettant pas d’y glisser son point de vue. On y apprend également les évolutions économiques des différents médias : journaux, magazines, chaines de télévision…

La grande interview

Durant 12 à 15 minutes, une interview permet de mieux connaitre un angle médiatique, un sujet d’actualité (autour des médias). Directeur de chaine ou de programmes, réalisateur de documentaire(s), journalistes et ou animateurs ; Sonia Devillers interroge ses invité(s) et nous permet de mieux comprendre les coulisses des médias.

On y comprend pourquoi les chaines privées ne souhaitent plus faire d’investigation ou de journalisme d’enquête (hors sujets sur la prostitution et la Police) ; comment sont réalisés les nouveaux formats de magazine ou encore s’il y a encore une place pour le débat sur les chaines du groupe France Télévision.

Les interviews conduites par la journaliste sont globalement pédagogiques et sans concession. Les invités n’hésitent pas à livrer leur vérité, souvent écoutée et respectée par Sonia Devillers (sauf quelques moments où celle-ci s’emporte et peut en oublier les codes de bonne conduite).

La chronique de Bruno Donnet

Depuis 2015, le journaliste intervient chaque lundi dans l’émission « L’instant M », sa chronique s’intiyule « L’après-coup ». La qualité d’analyse de Bruno Donnet, lorsque le sujet choisi s’avère pertinent, offre des moments de qualité aux auditeurs d’Inter.

Spécialiste du décryptage médiatico-politique, celui-ci propose des points de vue affirmés : soutient au Zapping (de Canal Plus) lorsqu’il luttait contre l’empire Bolloré ; dénonciation du côté moutonnier ou hystérique des médias…

La chronique de Philippe Vandel

Ancien de Canal Plus (Nulle part Ailleurs), de France 2 et actuellement sur France Info (Tout et son contraire) et C8 (Touche pas à mon sport), le facétieux Philippe Vandel nous gratifie d’une chronique dont il a le secret.

L’humeur du journaliste se focalise sur les éléments de langage, les non-dits ou encore les stratégies de dénégation dans les médias. Toujours aussi alerte et espiègle, ce trublion médiatique nous fait partager ses réflexions et analyses avec talent. De petits moments délicieux et intelligents que l’on aimerait plus fréquents !

3/3

Réalisation / Montage

Qualité de la réalisation, du montage l Rythme impulsé l Pertinence des extraits sonores, des transitions l Habillage sonore

Pas de souci particulier côté technique. Les extraits sonores, jingles et reportages sont lancés dans le bon timing. La prise de son est excellente.

3/4

Impression générale

Atmosphère l Ambiance l Fluidité l Objectivité du programme l Eveil, élévation l Respect de l'auditeur

Une émission qui vitalise

L’écoute de L’instant M procure une sensation de relative vitalité. L’enthousiasme de son animatrice, son incontestable compétence participent à proposer une émission habile et qualitative.

Un format moderne & intelligent

Une acuité certaine se dégage de ce programme. Dégagé des obligations d’audience et de déférence à des acteurs médiatiques (ou autres annonceurs), L’instant M offre un regard décomplexé et moderne sur ce que sont réellement les médias, au-delà des clichés et caricatures.

En résumé…

Une émission globalement réussie qui mériterait un format plus large (30 ou 40 minutes) pour permettre un réel approfondissement des sujets abordés.

Par Denis Morineau
Médias et numérique

Evaluation finale

Les Plus

Une animatrice compétente

Des interviews intéressantes

Une émission non connivente

Des chroniques de belle qualité

Les Moins

Quelques sauts d’humeurs (de l’animatrice) pas toujours utiles

20 minutes, c’est un peu court

La note finale
17/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
16/20
Moyenne des 5 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20