Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Hondelatte raconte
Europe 1


Récits judiciaires

Du Hondelatte sur-mesure

De 13H15 - 14H00 

 

Du lundi au vendredi

 



Évaluation Hondelatte raconte

“ Les grandes affaires façon Hondelatte ”

Christophe Hondelatte est un homme de radio. C'est en effet à la radio qu'il a fait ses premiers pas de journaliste/reporter et c'est sur les ondes qu'il a vécu quelques-uns des moments forts de sa carrière, au sein du groupe Radio France, puis sur RTL.

A la télévision, il présente le JT de France 2 de septembre 2004 à janvier 2005, et marque le petit écran avec son émission culte, Faites entrer l'accusé, de 2000 à 2011. Lancée fin août 2016, Hondelatte raconte s'inscrit dans la continuité de ce programme dont elle reprend les codes pour relater les plus grandes affaires judiciaires françaises toutes époques confondues...

5/6

Animation / Conduite

Orientation du programme l Qualité de la langue l Distribution de la parole l Neutralité l Tonalité et esprit véhiculé

Retracer et raconter les faits divers ayant marqué l'actualité française au fil des différentes époques : c'est le concept de Hondelatte raconte qui, pendant une heure, redonne vie à des affaires majeures. Avec force détails, l'animateur donne une vision des faits la plus exhaustive et objective possible...

Un talent incontestable pour raconter

A la télé dans Faites entrer l'accusé puis à la radio, Christophe Hondelatte, c'est avant tout un style : une voix  calme et placide, un fond sonore musical propice au mystère et une façon de raconter qui transporte l'auditeur au cœur de l'histoire.

Un fond sonore musical propice au mystère et une façon de raconter qui transporte l'auditeur

Et au-delà de ces faits divers plus ou moins restés dans la mémoire collective, c'est ce goût et cette passion pour ces affaires judiciaires que nous transmet Christophe Hondelatte, invitant l'auditeur à faire le voyage avec lui, un voyage empreint d'intrigues, de rebondissements, de mystère... sans oublier une dose de frissons et de macabre!

Seul aux commandes

Pendant une heure, Christophe Hondelatte est le seul maître à bord. Il raconte avec la volonté de transmettre : une émotion, une réflexion, une réaction. Pendant une heure donc, Christophe Hondelatte raconte une histoire judiciaire ayant fait la Une de l'actualité, récemment ou plusieurs décennies auparavant. 

Christophe Hondelatte suit le fil de son récit

Une voix, sinon rien

Une voix grave, posée. Un débit ni trop lent ni trop rapide, ponctué d'intonations au gré des événements de l'histoire. La prestation de l'animateur s'apparente à une véritable performance vocale, soutenue qui plus est, au regard de la fréquence quotidienne de l'émission.

5/7

Contenus / Apports

Descriptif et traitement des sujets l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Des faits divers plus ou moins connus

Certains événements sont ancrés dans la mémoire collective au regard de la résonnance médiatique qu'ils ont rencontrés, à l'image de la captivité d'Hervé Ghesquière et Stéphane Taponnier ou de celle de Natasha Kampush, du siège de Waco ou encore de la prise d'otages du vol Paris/Alger.

D'autres histoires ont été moins relayées et peuvent susciter un intérêt plus limité chez les auditeurs. D'où l'importance de la mise en scène sonore et du rythme impulsé par l'animateur pour maintenir l'attention d'un bout à l'autre du récit.

Une narration entrecoupée d'archives

La particularité des faits divers racontés est qu'ils ont, pour la plupart en tout cas, fait l'objet d'une couverture médiatique à l'échelle nationale, y compris donc sur les ondes d'Europe 1. La narration de l'animateur est donc entrecoupée d'archives avec, selon les cas, des extraits de flash infos, des extraits d'interviews des protagonistes, des réactions...

Ce qui apporte une vraie valeur ajoutée au récit, le rend vivant et le replace dans un contexte historique concret. Et lorsqu'il n'y a pas d'archives sonores, l'animateur met en scène les personnages en les faisant parler.

Au cœur de l'émission

Le 2 novembre dernier, Christophe Hondelatte racontait la captivité, puis la libération d'Hervé Guesquière, d'après le récit du journaliste paru en livre de poche « 547 jours ». L'animateur commence par poser la cadre et les conditions dans lesquelles s'est déroulé le kidnapping, avec un fond sonore explicite (bruits de voitures, d'armes à feu en train d'être chargées, de portes qui s'ouvrent...).

Campagne pour aider à la libération des 2 otages de France 3

Grâce aux intonations et au fond musical sonore propice au suspense, le rythme est soutenu et l'auditeur tenu en haleine. Et cela jusqu'au dénouement de l'histoire, avec la libération des otages et leur discours.

Au cours de ce récit, on partage le quotidien des journalistes, leurs craintes, leurs peurs, leurs colères mais aussi leurs espoirs. On imagine leur état physique et leurs conditions de vie... On s'y croirait presque et c'est en cela que réside toute la force de l'émission.

2/3

Réalisation / Montage

Qualité de la réalisation, du montage l Rythme impulsé l Pertinence des extraits sonores, des transitions l Habillage sonore

Plutôt satisfaisant, le montage des différentes séquences sonore constitue l'un des points majeurs de la réussite de cette émission. Ce sont en effet ces passages qui contribuent à donner du rythme et du relief et à mettre en valeur le récit de l'animateur.

3/4

Impression générale

Atmosphère l Ambiance l Fluidité l Objectivité du programme l Eveil, élévation l Respect de l'auditeur

Entre divertissement et information

Que l'on aime ou pas le principe et le concept de cette émission, force est de constater qu'elle sied parfaitement à son animateur, doté d'un réel talent pour conter les faits divers et les affaires judiciaires. Un exercice qui convient à cet animateur/journaliste de talent, réputé notamment pour ses coups de sang et ses accès de colère, mais qui semble cheminer plus sereinement depuis qu'il a épousé l'univers des récits judiciaires...

Hondelatte semble cheminer plus sereinement depuis qu'il a épousé l'univers des récits judiciaires

Hondelatte raconte laisse une large place à la mise en scène sonore, notamment avec des documents d'archives ponctuant l'émission et divers bruitages destinés à planter le décor. Soulignons le changement d'horaire (précédemment en matinée) désormais mieux adapté à la thématique de l'émission...

Par Virginie Landemaine
Rédactrice pluri-médias

Evaluation finale

Les Plus


Le talent de narateur de l'animateur

Une voix qui tient en haleine l'auditeur

La présence d'archives sonores

Les Moins


Des histoires plus ou moins connues et captivantes
 

La note finale
15/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
18/20
Moyenne des 17 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20