Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Francs Maçonnerie magazine
Franc maçonnerie magazine

 

 

Le mag de la maçonnerie

 

Ex Initiations magazine



Évaluation Francs Maçonnerie magazine

“ Délicieusement obscur ”

Franc-Maçonnerie Magazine est un bimestriel français consacré à la franc-maçonnerie et créé en 2009. Il succède à Initiations Magazine et se veut indépendant de toute obédience maçonnique. Disponible désormais en kiosque et non plus sur abonnement, il s'adresse aux francs-maçons comme aux profanes désireux d’en savoir plus sur la franc-maçonnerie, son histoire, ses symboles et sa place dans la société actuelle. Il tire à 30.000 exemplaires.

2/5

Construction et esthétique

Format l Qualité de la maquette l Structuration l Typographies

De format 27x21, FM Magazine comporte 70 pages agrémentées de nombreux visuels dont les couleurs orangés et pastels nous entraînent calmement dans un univers ésotérique à la fois kitch et décomplexé.

Ces photos éclairées étrangement, comme prises depuis les profondeurs de la terre, installent un climat situé entre le rêve et la réalité. Surtout, elles ne nous montrent rien qui pourrait nous raccrocher au réel. Tout semble se passer dans un univers clos, presque comme dans un décor de théâtre imaginaire, à la fois naïf et structuré.

La maquette, réduite à sa plus simple expression, oscille entre le vintage le plus pur et les débuts prometteurs de la PAO des années 1990. Cela n’empêche pas le bon déroulé du propos où s’entrecroisent gravures anciennes, décorations symboliques et iconographies rares.

La typo se divise en trois : petite, moyenne, et grande. Cette façon d’installer un rythme de lecture satisfaisant se conjugue avec une absence totale de publicités profanes. Ici, tout tourne autour de la Franc-maçonnerie et de ses multiples corolaires initiatiques.

2 couvertures du magazine... Au coeur de l'oesoterisme

L’univers de MF Magazine rompt avec tout ce que la presse moderne, accrocheuse et violente, nous impose au quotidien, mais cependant sans la qualité professionnelle inhérente à ce genre de support papier. C’est probablement une façon de se démarquer, à travers une composition qui pourrait nous paraître un peu amateur, de l’emprise tonitruante du réel.

8/10

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Le magazine est structuré en cinq points : Actualité, Philosophie, Tradition, Culture, et Débats, avec à chaque numéro, un dossier central présenté en couverture. Après huit années d’existence, le bimestriel tient encore debout et son tirage de 30.000 exemplaires pourrait nous révéler que l’Ordre Royal a trouvé sa place dans la cité.

L’Actualité est une façon de replacer les missions de l’Ordre dans le paysage social, notamment à travers ses actions humanitaires. Il peut s’agir par exemple du rôle joué par le Grand-Orient de France, association reconnue d’utilité publique, dans l’aide accordée aux personnes nécessiteuses, mais aussi des rapports qui existent entre le bouddhisme et la FM, ou encore la persécution des maçons durant le régime de Vichy.

Car, si la Franc-Maçonnerie peut sembler pour certains assez opaque, elle n’existerait pas cependant sans la réalité du monde visible. Evidemment, beaucoup de sujets sociétaux flirtent d’une certaine façon avec la politique et c’est la raison pour laquelle on pourrait la rapprocher d’un laboratoire où fomentent les idées. En effet, dès le XVIIIème siècle, la franc-maçonnerie s’est donnée pour mission de travailler au progrès de l’humanité, en s’opposant d’abord à toute forme de persécution, de dictature, de totalitarisme, d’inégalité, notamment entre les femmes et les hommes, et à l’abolition de l’esclavage.

Car, si la Franc-Maçonnerie peut sembler pour certains assez opaque, elle n’existerait pas cependant sans la réalité du monde visible

Mais la Franc-Maçonnerie, c’est aussi l’Histoire. Le magazine explore chaque fois un aspect méconnu, réel ou sublimé, des fondations de l’Ordre et de ses multiples origines et influences qui traversent à la fois le monde ésotérique et celui des religions car, quelque part, l’un ne pourrait pas exister sans l’autre. Dans les thèmes traités, citons les Rose-Croix, le Martinisme, le Mystères Egyptiens, les Illuminatis, la Chevalerie des Templiers, les légendes et filiations, la table d’Emeraude, l’Eglise…

Les chevalerie des templiers dans le dernier opus du jeu vidéo Assassin's Creed

La rubrique Tradition nous entraîne dans les lieux où se pratique la Franc-Maçonnerie. C’est bien sûr l’occasion d’entrer dans des Temples grâce des reportages photos presque touristiques. Beaucoup d’entre eux se visitent par ailleurs car ils racontent aussi une histoire de l’ordre maçonnique. Si la majeure partie des temples date du début des années 1970, on en trouve cependant encore un certain nombre, en France, en Europe et aux Etats-Unis, datant du siècle des Lumières et des droits de l’homme.

Mais ces photos montrent bien souvent un Temple désespérément vide. De longues rangées de chaises ou de bancs se faisant face sont plantées dans un décor rempli de symboles maçonniques accessibles en apparence à tous puisqu’ils appartiennent pour la plupart à nos anciens bâtisseurs de cathédrales et à ce que nous connaissons aujourd’hui sous le terme d’association ouvrière des compagnons du devoir. Equerre, compas, maillet, règle, fil à plomb : tout pour construire un monde meilleur.

La fin du magazine nous propose une rubrique de critiques de livres explorant les divers courants de pensées qui gravitent autour de l’Ordre : le sentiment républicain, la laïcité, le symbolisme, l’histoire, la philosophie, et bien entendu, l’Initiation, ce premier pas permettant de se construire un long voyage.

2/5

Ligne éditoriale

Neutralité l Positionnement politique l Valeurs véhiculées l Engagements

Il est difficile de savoir à qui s’adresse exactement ce magazine consacré à la Franc-Maçonnerie. Tout y est dit ou presque, tout y est montré ou presque, et pourtant, rien ne transparait vraiment si ce n’est le décorum de cette institution qui fut, il faut le préciser, religieuse avant d’être laïque. Et il fut même une époque où les ecclésiastiques siégeaient sur les colonnes…

Les Unes n’ont rien à envier aux marronniers de l’Express : « Hernu-Faucher, des collabos en Loge », « Vichy et les sociétés secrètes », « Juifs et Francs-Maçons, le mythe du complot », « Pour qui votent les Francs-Maçons ? », « Les Francs-Maçons sous Mitterrand », « La révolution, l’œuvre secrète des Francs-Maçons ? » « Les Francs-Maçons influencent-ils la presse ? » « La Franc-Maçonnerie est-elle compatible avec l’Islam ? »…

C’est évidemment très répétitif et convenu, mais c’est à l’image sans doute de la perception du public, qui regarde l’Ordre d’un œil souvent dubitatif, dans le meilleur des cas. Ces titres interpellent et nourrissent une fois de plus cette notion de complot, de secret, qui excite tant les fantasmes.

Cérémonie maçonnique avec ses codes et son culte pour l'anonymat

Outre ces thématiques tirant les grosses ficelles, le magazine patine un peu, tourne en rond autour des mêmes axes et des mêmes personnes. Si FM Magazine se veut indépendant de toute obédience, on trouve cependant une très forte orientation côté GODF et GLNF, à travers leurs représentants, dits grands-maîtres. Les plumes du magazine sont par ailleurs pour la plupart issues du GODF.

Il manquerait sans doute à ce bimestriel, compte-tenu de sa spécificité, des collaborations plus diversifiées, des voix plus éclectiques, moins consensuelles, donnant à lire une plus large diversité de tons et de regards. A part quelques personnalités qui reviennent régulièrement, il est difficile de se faire une idée de comment les Frères et les Sœurs vivent leur parcours maçonnique aujourd’hui.

Il manquerait sans doute à ce bimestriel des collaborations plus diversifiées, des voix plus éclectiques, moins consensuelles

Mais visiblement, très peu de maçons osent encore se « dévoiler », c’est ce qui ressort finalement de l’esprit de ce magazine qui se complait dans la fausse transparence. Mais ce n’est peut-être qu’un début. Une première pierre est posée. Le projet évoluera sans doute avec les mentalités.

Cependant, si la franc-maçonnerie n’est pas vraiment menacée de nos jours, il en reste que beaucoup d’adhérents, surtout en province, continuent de « travailler « dans la plus parfaite clandestinité comme s’il s’agissait d’une pratique honteuse.

La responsabilité des médias est énorme car elle entretient sans cesse le mythe d’un complot fantasmé qui fait encore couler beaucoup d’encre, et qui, par la même occasion, fait miroiter un paysage subliminal dont le mystère demeure entier.

Par Hervé Mestron
Médias & réflexions

Evaluation finale

Les Plus

Des contenus instructifs

Les Moins

Maquette très basique

Manque d'éclectisme dans les contributeurs

Très marqué GODF

La note finale
12/20
Note finale de la rédaction
Votre note
/ 20

Autres évaluations sur ce média