Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Allocine.com
Allociné

 

Racheté par Webedia

 

Fonte des effectifs

 

Logique marketing



Évaluation Allocine.com

“ Le marketing détrône la rigueur journalistique ”

Allociné est un site dédié à l’actualité du cinéma. Crée en 1993, cette plateforme a su au fil des années s’imposer comme le leader de l’information cinématographique en concentrant 75% du flux dédié au septième art en France. Consulté par des cinéphiles avertis ou par des spectateurs occasionnels, Allociné est une référence dans son domaine. Pourtant depuis 2013, date de son rachat par la société Webedia, la plateforme est au cœur de plusieurs polémiques…  

2/4

Design et esthétique

Qualité du graphisme l Charte graphique l Esthétique des pages l Typographies

Jaune et noir

Allociné est une plateforme parfaitement identifiée dans la sphère internet. Sa charte graphique y est pour quelque chose. Le jaune et le noir, couleurs dominantes du site, sont indissociables du nom Allociné.

Un logo

Allociné, c’est aussi un logo. Il représente un téléphone dans un ticket de cinéma. L’idée est plutôt simpliste mais elle a le mérite d’être claire. Surtout lorsque l’on sait qu’avant d’être un site web, Allociné était un service d’informations téléphoniques dédié au cinéma (programmations des films, horaires...).

En dehors de ces deux caractéristiques majeures, le design du site est plutôt minimaliste. 

2/4

Ergonomie

Fluidité de la navigation l Accès aux contenus l Intuitivité du site l Contenus connexes

Page d’accueil : Une entrée en matière plutôt indigeste

La page d’accueil du site est composée comme suit : sur le header jaune sont exposées les différentes rubriques du site, le logo en haut à gauche ainsi qu’une barre de recherche. Sous le header nous trouvons un diaporama qui permet d’avoir accès à une information spécifique. Ce slider fait office de Une et met en avant les sujets majeurs. Notons que l'on se croirait plutôt sur un site People sans grande exigence que sur un site qualitatif autour du cinéma.

En dessous du diaporama s'affiche l'espace dédié au Cinéma. Ici, l’internaute peut rechercher de séances, visionner des bandes annonces ou encore lire les « dernières news ».

Partie haute de la Home page du site

En faisant défiler la page d’accueil nous arrivons à la section Séries puis à celle consacrée aux émissions d’Allociné. Ensuite la rubrique « se divertir à la maison » annonce le programme télé,  les dernières sorties VOD et DVD et, enfin, la page d’accueil s’achève sur une rubrique people.

Accès aux informations : une relative fluidité

Pour accéder aux informations, nous pouvons cliquer sur un bandeau ou un titre qui nous interpelle pour être redirigé sur l’article en question. Il est également possible de se référer aux rubriques déclinées sur le header. Celles-ci sont divisées en sous catégories.  Pour la section cinéma, par exemple, on nous propose  les « bandes annonces », « les meilleurs films » ou encore « le box office » et les « films à venir »

Bien que l’interface soit plutôt claire, il y règne néanmoins une impression de fourre tout. La profusion d’images, de vidéos et de hashtags  en tout genre perturbe la lecture.

A l'inverse, la position des barres de recherche est à ce titre plutôt bien pensée. Elle permet à l'internaute cherchant une information précise de ne pas se perdre dans la multitude d’informations.

3/8

Contenus / Apports

Traitement des sujets l Réflexion et analyse l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

Allociné est une plateforme aux multiples ressources. Elle développe ses activités autour du septième art et n’a cessé de diversifier ses contenus.  Ce site se démarque par la richesse de sa base de données. Consacré au cinéma mais également au monde des séries depuis 2005, ce site constitue un outil formidable pour les cinéphiles de tout bord.

Sur chaque fiche de présentation, on trouve des informations basiques tels que le synopsis, la distribution, les distinctions mais aussi des anecdotes et secrets de tournage. Le site  propose également des dossiers thématiques ainsi que des pastilles vidéo qui ont su conquérir les internautes.

Enfin, les outils communautaires restent une de ses caractéristiques majeures. En permettant aux internautes d’attribuer une note ou de rédiger une critique sur un film, Allociné a su fidéliser une large audience. Néanmoins, depuis 2013 et le rachat du site, l’indépendance de la plateforme est remise en cause...

Webedia : un rachat lourd de conséquence

Depuis son existence Allociné a connu des rachats successifs. Propriété de Canal + puis d’Universal, la plateforme redevient  indépendante durant quelques années avant d’être rachetée par Tiger Global, un fond d’investissement américain. Malgré ces changements fréquents de direction, les équipes d’Allociné réussissaient globalement à conserver leur indépendance. Mais en 2013 tout bascule. Webedia rachète allociné et impose au site sa vision du web.

Les Best of et Meilleurs sont désormais omniprésents sur Allociné

Fondé en 2007 par Cédric Siré, Webedia est rattaché au groupe Fimalac en 2013.  Depuis cette fusion Webedia achète un grand nombre de sites web spécialisés tels que jeuxvideo.com, 750g.com et compte devenir « le premier groupe de contenus de divertissements » en France. Peu de temps après son rachat Allociné va être au centre d’une polémique plus que regrettable. Le site va subir de plein fouet les conséquences d’une stratégie bancale qui place les désidérata publicitaires au dessus de l’exigence éditoriale.

Une stratégie bancale qui place les désidérata publicitaires au dessus de l’exigence éditoriale

« L’affaire Aladin »

Relayée en premier lieu par le site belge l’avenir.net, « l’affaire Aladin » a fait le tour du web. En cause des commentaires dithyrambiques et une note moyenne plutôt haute pour le film « Les nouvelles aventures d’Aladin ». Compte tenu des critiques virulentes qu’a récolté ce film cette appréciation suscite l’interrogation chez les internautes.

Les équipes d’Allociné auraient été invitées à se montrer cléments avec certains films.   « Les Tuches 2 », « Pourquoi j’ai pas mangé mon père » ou encore « Camping 3 » aurait ainsi bénéficiés d’un traitement de faveur. La méthode est simple : consacrer beaucoup d’articles autour de ces dits films, filtrer la revue de presse et surtout ne pas appliquer les règles de modération des commentaires.

Cette toute puissance du marketing altère forcément la crédibilité du site.  Pour les anciens d’Allociné, il s’agit d’une des conséquences du rachat du site par Webedia. Ils assurent que ce type de pratique était inimaginable auparavant.

Cette toute puissance du marketing altère forcément la crédibilité du site

La politique du piège à clic

Allociné suit cette grande tendance du piège à clic  censée gonfler l'audience du site. Ainsi aux articles de fond et aux dossiers thématiques on préférera des diaporamas évocateurs (Best of, titres aguicheurs voire racoleurs) et du recyclage de buzz.  Cette pratique est d'autant plus discutable qu'elle vient dégrader la relation qualitative entretenue, jusque-là, avec les internautes fidèles du site. La communauté Allociné ne serait plus qu’un lointain souvenir, Webedia lui préférant l’internaute volatile. 

1/4

Contenus multimédias

Qualité des photos l Illustrations l Infographies l Animations l Vidéos

L’intérêt d’Allociné réside dans la multiplicité de ses contenus multimédias.  Sur Allociné,  il est évidemment possible de visionner des bandes annonces en vf et en vo mais le site offre d’autres outils et supports qui méritent que l’on s’y penche.

La rubrique BO par exemple recense les bandes originales de nombreux films et séries. Les playlist sont écoutables directement sur le site grâce à un lecteur intégré. Le tout en partenariat avec Spotify. Bien que l’écoute intégrale nécessite une inscription sur le site partenaire, l’outil est plutôt ludique et utile.

Enfin, les émissions produites par Allociné participent à redonner à ce site un peu d’éclat. En effet ces petites pastilles qu’elles soient humoristiques ou informatives donnent du souffle à un contenu trop marqueté.  Nous pensons notamment à faux raccord ou à aviez vous remarqué. La première entend nous dévoiler « les petites erreurs qui font les grands films ». 

Depuis bientôt six ans, Michel et Michel détectent les faux raccords et autres erreurs de tournage sur un ton humoristique voire sarcastique. La deuxième met en lumière les petits détails qui passent généralement inaperçus dans un film.

Le choix des films décryptés doit répondre à une actualité c’est à dire à une sortie salle ou DVD ce qui n’était pas forcément le cas avant (Webedia). Mais quoiqu’il en soit, ces contenus restent ludiques et offrent un point de vue  original sur le septième art. De plus, ces pastilles ont participé à créer de véritables rendez-vous avec les internautes.

Bilan

Privé de son indépendance éditoriale,  Allociné a perdu de sa superbe et interroge sur les stratégies brutales et mercantiles de groupes tels que Webedia. Même si quelques contenus méritent encore notre attention (cf. contenus multimédias), la nouvelle stratégie marketing portée a eu raison de ce site qui avait pourtant tout les atouts pour conserver son statut de référence.

Allociné a perdu de sa superbe et interroge sur les stratégies brutales et mercantiles de groupes tels que Webedia

Par Chloé Pangrazzi
Culture, images et nouveaux médias

Evaluation finale

Les Plus

Des informations abondantes

Les Moins

Le marketing au pouvoir

Le site a perdu son âme

La rigueur et l'objectivité ont disparu

La note finale
8/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
5/20
Moyenne des 1 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20

Autres évaluations sur ce média