Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Présidentielle : pas de résultats à 20h ?


Actu du Mercredi 19 Avril

Présidentielle : pas de résultats à 20h ?

C’était écrit : l’élection présidentielle 2017 ne ressemblera à aucune autre. Après une campagne d’une violence inouïe qui aura privé les électeurs de débats de fond, une incertitude plane désormais sur le résultat du scrutin de dimanche soir, comme l’a confié hier le directeur de l’Ipsos sur France Info.

Candidats au coude-à-coude, loi modifiée...

La proximité des quatre principaux candidats dans les sondages, et la fermeture plus tardive des bureaux de vote (19h au lieu de 18h cette année), risquent de sérieusement compliquer la tâche des instituts de sondage.

Le risque que ces derniers ne soient pas en mesure de donner les résultats du premier tour dès 20h dans les journaux télévisés est ainsi tout à fait plausible : "On peut imaginer que ce sera très serré pour la première et la deuxième place mais les choses peuvent se décanter dans le courant de la semaine. Des candidats vont peut-être baisser de manière significative" explique Stéphane Zumsteeg, qui rappelle également que la modification de la loi complique sérieusement le travail des sondeurs : “C'est plus compliqué pour nous car nous aurons une heure de moins pour analyser les remontées de nos bureaux de vote test. C'est jouable. Notre objectif est d'être en mesure de le faire."

“Si nous sommes dans l’incertitude, nous le dirons”

Autant prévenir tout de même : si les résultats sont extrêmement serrés et que cela se joue à quelques dizaines ou centaines de milliers de voix, “l’Ipsos ne sera peut-être pas en mesure, à 20h, de donner le nom du premier et du second comme elle l’a toujours fait jusqu’ici, ce n’est pas irréaliste”. A l’Institut Politique de Sondage d'Opinion Sociale de mettre donc en garde : Si nous sommes dans l’incertitude totale, nous le dirons aussi à 20h”. Une hypothèse qui ne serait pas de nature à faire retomber la pression, loin de là!



D'autres brèves récentes...