Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

Barthès vs Hanouna : la guerre de l’access


Actu du Jeudi 20 Avril

Barthès vs Hanouna : la guerre de l’access

Le présentateur de Quotidien et l’animateur de Touche pas à mon poste ont déterré la hache de guerre cette semaine; une nouvelle illustration de l’ambiance tendue qui règne entre TF1 et C8 sur l’access prime time.

Touche pas à mon poste lance les hostilités

Les audiences de Quotidien, qui viennent régulièrement taquiner celles de TPMP et menacent sa suprématie sur la TNT, seraient-elles de nature à agacer Cyril Hanouna? On peut le penser, en constatant que le pacte de non-agression instauré entre les deux émissions depuis la rentrée, a été littéralement balayé sur le plateau de TPMP mardi soir.

Après avoir passé de longues minutes à “analyser” les mauvaises audiences du programme proposé par Yann Barthès vendredi dernier sur la TMC (Toutou, matou show), les chroniqueurs de Cyril Hanouna, se sont en effet interrogés sur l’avenir du journaliste au sein de la première chaîne. Gilles Verdez allant même jusqu’à déclarer : “Ce qui est très étonnant avec lui c'est que c'est un jeune animateur mais il a déjà montré ses limites. (…) Il est incapable de faire autre chose".

L'intéressé en serait sans doute resté là si, dans la foulée, Hanouna et sa bande n’avaient décidé de poser la question suivante sur Twitter : “TF1 est-elle en train de tuer Yann Barthès?”, et d’inciter les internautes à se prononcer par “oui” ou par “non”.

Une réponse ironique et cinglante

Peu prompte d’habitude à réagir à ce type d’attaque, l’équipe de Quotidien a visiblement décidé cette fois-ci de ne pas étouffer l’affaire, en appelant ironiquement via le réseau social à répondre massivement “oui” à ce sondage. A Yann Barthès  de conclure également son tweet par un cinglant “#GetALife”, que l’on traduira sobrement par “Achète-toi une vie, et laisse-moi tranquille”, autant destiné à Hanouna qu’à Verdez. Voilà qui est fait!

Et pour la (toute) petite histoire, sachez que le sondage en question s’est finalement soldé par une égalité parfaite à 50/50...



D'autres brèves récentes...