Bienvenue sur France Médias
Découvrez le site, ses contenus et son équipe dans Informations (à droite du menu)

100% Bachelot 
RMC Infos


Talk-show 

Du lundi au vendredi

15h00 à 16h00



Évaluation 100% Bachelot 

“ Et Roselyne, elle en pense quoi ?  ”

L’ex ministre de la santé officie depuis  fin août 2016 sur l’antenne de RMC au sein d’un programme taillé à sa mesure, « 100% Bachelot » tous les jours entre 15h et 16h ; une tranche horaire qui était occupée depuis plus d’une décennie par Brigitte Lahaie. Encadrée par « Carrément Brunet » et le «Super Moscato Show », Roselyne Bachelot entend installer un « rendez-vous d’opinion et de dialogue » autour de sujets d’actualité...

3/6

Animation / Conduite

Orientation du programme l Qualité de la langue l Distribution de la parole l Neutralité l Tonalité et esprit véhiculé

En marge d’une carrière politique mise entre parenthèses depuis 5 ans, Roselyne Bachelot n’a jamais caché son goût prononcé pour les prises d’opinion. Ces quatre années passées autour de la table du Grand8 sur D8 en atteste : Roselyne a toujours quelque chose à dire, et n’a pas peur de le faire savoir. Courtisée un temps par les « Grandes gueules », c’est pourtant en binôme avec le journaliste Rémy Barret qu’elle a choisi de faire ses premiers pas en radio, dans une émission centrée autour d’elle.

Une forme à travailler

Relativement à son aise dans l’exercice radiophonique, certains souligneront toutefois une élocution souvent à bout de souffle en fin de phrase, un ton un peu monocorde, un vocabulaire limité (voire fleuri !), et l’utilisation trop fréquente d’expressions comme « abominable », « scandaleux » ou encore « y’en a marre ! ».

Roselyne au micro de RMC Infos

Un fond à assumer

Autant être clair, l’ex porte-parole de Jacques Chirac n’est pas ici pour assumer le rôle de la maîtresse de cérémonie, médiatrice des avis contradictoires, mais bien pour faire de son sentiment personnel assez tranché, le point de départ des débats de son émission, à partir duquel sont invités à réagir les auditeurs.

4/7

Contenus / Apports

Descriptif et traitement des sujets l Cohérence globale l Apports en termes de connaissance(s), de réflexion, de citoyenneté

“On pourra se friter!”

Roselyne Bachelot nous promettait de la bagarre, allant même jusqu’à affirmer “qu’on pourra se friter en direct!”. Mais pour l’heure, les sujets abordés depuis le lancement du programme n’ont guère déclenché la foudre des auditeurs, et pour cause.

De la violence faite aux femmes, au traitement des migrants, de l’abomination des abattoirs, à l’omniprésence des smartphones, ou encore, de la mort des centres-villes au burn-out des parents d’élèves, en passant par le désintérêt des jeunes pour la politique et plus récemment l’élection de Donald Trump… une certaine impression de déjà-vu plane sur les ondes.

Une certaine impression de déjà-vu plane sur les ondes

Si l’on doit signaler la qualité des nombreux intervenants en plateau ou en ligne, sans qui le temps pourrait paraître bien long, l’esprit de contradiction des auditeurs reste dans l’ombre en revanche. Plus enclin à suivre le mouvement en étant également force de propositions durant la première partie (comme le suggère aussi l’un des leitmotiv de l’émission), il ne leur reste ensuite que quelques poignées de minutes pour s’exprimer sur “les Top news” de l’animatrice. Mais il faut le reconnaître, l’état des routes, le niveau d’orthographe des écoliers, ou la pertinence de l’émission “Marié au premier regard” n’ont pas fait chauffer le 3216 jusqu’ici.

Introduit par un générique sous forme de zapping radio condensant des témoignages en rapport avec le sujet du jour, « 100% Bachelot » donne le ton  dès la première minute : un grand thème quotidien qui monopolisera quasiment l’émission, saupoudré de quelques « tops news » soulevées par l’animatrice, du coup de gueule ou coup de cœur, qui clôtureront l’heure d’antenne. Ni pause musicale, ni  interview ou autres micro-rubriques ne viendront en effet perturber le fil rouge du programme, exclusivement réservé à la prise de parole.

Des intervenants à la hauteur

Constater voire condamner, la violence faite aux femmes, le traitement des migrants, l’abomination des abattoirs, l’omniprésence des smartphones, la mort des centres-villes, le burn-out des parents d’élèves, ou encore le désintérêt des jeunes pour la politique et plus récemment l’élection de Donald Trump, c’est bien… mais tenter de trouver des solutions, c’est mieux.

Voilà en tout cas le leitmotiv de 100% Bachelot, dont on peut signaler la qualité des nombreux  intervenants en plateau ou en ligne. Matière première incontournable de cette émission, le temps pourrait paraître bien long sans leurs témoignages et leurs propositions…

La qualité des nombreux  intervenants (...) le temps pourrait paraître bien long sans leurs témoignages

Une caution journalistique

N’est pas journaliste qui veut, et qui peut, surtout ! L’ex-politique et animatrice de télévision peut s’appuyer sur les solides épaules du journaliste Rémy Barret durant une heure. Chef d'édition et présentateur du 18h- Minuit sur RMC depuis 2005, il est le véritable régulateur de 100% Bachelot. Rémy Barret n’hésite pas à recadrer des débats parfois brouillons, avec le mélange nécessaire d’objectivité et de neutralité que demande l’exercice.

2/3

Réalisation / Montage

Qualité de la réalisation, du montage l Rythme impulsé l Pertinence des extraits sonores, des transitions l Habillage sonore

Dépouillé à l’excès, 100% Bachelot ne propose aucun extrait sonore, un habillage minimaliste, et très peu de transitions vue la prédominance d’un seul et unique sujet. Le rythme de l’émission est ainsi des plus… continus, mais la réalisation reste très correcte, avec des animateurs et des intervenants parfaitement audibles.

2/4

Impression générale

Atmosphère l Ambiance l Fluidité l Objectivité du programme l Eveil, élévation l Respect de l'auditeur

Le franc-parler et la jovialité légendaire de Roselyne Bachelot ont semble-t-il survécu à la pression médiatique qui entourait l’arrivée de l’animatrice sur RMC. Les inconditionnels s’y retrouveront, et les autres passeront sans doute leur chemin, sans avoir le temps d’apprécier le duo équilibré qu’elle forme avec Remy Barret.

Déposé sur une tranche horaire qui, ces dernières années, nous invitait  à explorer l’intimité sexuelle des Français, 100% Bachelot à la lourde tâche de devoir séduire d’autres auditeurs ; une mission des plus dangereuses, d’autant plus en accordant une place de choix à l’unique sujet quotidien, contre 5 à 10 minutes pour tous les autres en fin d’émission, coupant court au moindre débat.

Pour l’animatrice reconvertie, le challenge est désormais de faire évoluer 100%Bachelot vers une émission pour tous, et pas seulement pour Roselyne…

Par Bruno Scappaticci
Sport, divertissement et musique

Evaluation finale

Les Plus

Roselyne Bachelot

L’ambiance générale de l’émission 

Les intervenants

Remy Barret

Les Moins

Roselyne Bachelot

L’horaire

Le sujet unique

Le manque de cointradiction

La note finale
11/20
Note finale de la rédaction
Les internautes
15/20
Moyenne des 3 note(s) d'internautes
Votre note
/ 20